Interview de Valérie Wood – Responsable Pédagogique e-learning chez Nouvelles Donnes

Interview de Valérie Wood – Responsable Pédagogique e-learning chez Nouvelles Donnes

Qui êtes-vous et quel votre rôle ?

Je m’appelle Valérie et je suis responsable pédagogique elearning chez ND2D, la filiale de formation digitale du groupe Nouvelles Donnes.

J’étais formatrice d’anglais langue étrangère pendant plus de 15 ans. De fil en aiguille, je me suis investie dans les nouvelles technologies et les outils de formation en ligne, pour rendre des formations de qualité accessibles au plus grand nombre de personnes.

Pouvez-vous présenter Nouvelles Donnes ?

Nouvelles Donnes est un partenaire des banques et des assurances ; du conseil en stratégie et organisation à la formation des équipes métiers, nous les aidons à répondre au mieux aux besoins de leurs propres clients ainsi qu’à leurs obligations réglementaires.

Les employés des banques passent beaucoup de temps en formation, et nous cherchons constamment à optimiser ce temps en proposant des parcours personnalisés aux besoins de chaque employé, en valorisant les acquis de connaissances et de compétences, et en rendant l’expérience intéressante et pertinente par la diversité de nos méthodologies.

Quel est votre rôle au sein de ND2D ?

Je suis en relation avec nos clients pour identifier leurs besoins, avec les apprenants également dans un objectif d’amélioration continue de nos parcours de formation. Je travaille avec des experts internes et externes dans la rédaction et la mise à jour de nos contenus.

Quelles sont les grandes lignes de l’offre pédagogique ?

Nous sommes spécialisés dans le micro-learning : la formation à petites doses au quotidien.

Nous avons développé la BOX ND2D, qui propose plus de 250 questionnaires d’entrainement autour d’une grosse centaine de sujets traitant des produits et techniques métiers pour les conseillers particuliers, professionnels, patrimoniaux, etc.

Grâce à la répétition des questions espacée dans le temps, cette méthode d’apprentissage permet d’ancrer dans la mémoire long terme un grand nombre de points clés en relativement peu de temps.

Pourquoi cette formation a été mise en place ?

Les conseillers bancaires passent 30 à 50 heures en formation tous les ans, plus encore pour les nouveaux entrants. Non seulement cela coute très cher, mais il faut aussi tenir compte des indisponibilités de chacun et des effectifs à respecter en agence.

La formation en ligne permet de s’affranchir des contraintes de lieu et de créneau horaire. L’avantage supplémentaire apporté par le micro-learning est qu’il est relativement facile de dédier 5 à 10 minutes à la formation tous les jours.

Qu’est-ce que vous préférez dans la formation ?

J’aime l’aspect de partage. Je recueille les connaissances de nos experts que je partage avec nos apprenants, et je partage également les commentaires, les suggestions et les questions de nos clients et de nos apprenants avec nos experts. Tous les jours, j’apprends quelque chose de nouveau, ce qui est profondément enrichissant. Et je souhaite que nos apprenants se trouvent également enrichis grâce à la formation qu’ils suivent.

Quelle est la plus grande source de gratification dans le travail que vous faites chez ND2D ?

De simplifier, de rendre abordable et clair des sujets parfois effroyablement complexes. Pour ne prendre que l’exemple de l’impôt sur le revenu, chaque source de revenu a ses propres règles, ses déductions et réductions qui sont aussi fonction de la situation professionnelle et familiale du contribuable. Il y en plus les taux changent au moins une fois par an, etc.

Nos formations sont là pour l’aider à mieux comprendre, connaitre et appliquer toutes ces règles.

D’ici là, si vous souhaitez en savoir plus et essayer le dispositif de formation BOX, contactez Léni pour une démonstration gratuite : https://lenimaroglou.youcanbook.me/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.